Communiquer, c'est changer le monde.

Spinoff | Communiquer, c'est changer le monde.

Laurence de Nervaux : « Nous voulons comprendre les ressorts de la défiance sans stigmatiser. »

Recréer de la confiance en l’avenir, en cherchant à comprendre les différentes visions du monde de la population française, c’est le projet de Destin Commun. Laurence de Nervaux, sa directrice, nous en parle.

Raphaël Llorca : « Pour créer un récit commun désirable, c’est le politique qui doit mener la danse. »

Nous avons voulu prendre Raphaël Llorca à son propre jeu, et l’inviter à partager son diagnostic sur les récits, les stratégies et les dynamiques des différents partis. Et pourquoi pas aussi, tenter quelques pronostics – de quoi nourrir notre réflexion en cette rentrée politique.

Romain de Waubert : « Le jeu vidéo pousse à une réflexion sur sa propre responsabilité. »

Comment le jeu vidéo peut-il façonner, déconstruire, transformer notre vision de l’Histoire ? Nous avons rencontré Romain de Waubert  : au sein du studio Amplitude qu’il a fondé, il conçoit avec ses équipes des jeux vidéo porteurs d’art et de progrès.

Utopies ou dystopies, les histoires de mondes imaginaires sont partout. Pour s’évader du nôtre ou le bousculer. Mais notre quotidien est lui-même fait de récits, petits storytellings ou grandes idéologies, qui nous construisent, nous mobilisent. Pour sa deuxième exploration, spin/off met à l’honneur celles et ceux qui changent le monde en racontant des histoires, des récits qui nous transforment.

Iels ont participé à spin/off